Warning: mysql_num_rows(): supplied argument is not a valid MySQL result resource in /mnt/153/sda/7/9/oeil.electrique/php/en-tetes.php on line 170
L'Oeil électrique #10 |

> C’EST BEAU LA VIE
+ La bouffe

> SOCIÉTÉ
+ Agriculture progressiste
+ Le quatrième pouvoir en CDD

> LITTÉRATURE
+ Robert Piccamiglio

> VOYAGE
+ Iran

> PHOTO
+ Laure Vasconi

> CINÉMA
+ Anna Thomson

> MUSIQUE
+ Marcel Kanche

> 4 LIVRES : LA BOUFFE
+ Pétrone : Le Satiricon
+ Omar Khayyâm : Quatrains - Robaïyat
+ Roald Dahl : Charlie et la chocolaterie
+ Richard Brautigan : Mémoires sauvés du vent

> BOUQUINERIE
+ Jacques Faton : Du coq à l’âme
+ Primo Levi : À la recherche des racines, anthologie personnelle
+ Mathieu Pernot : Tsiganes
+ Willem : Éliminations
+ Nancy Houston : Nord perdu
+ Christian Béthune : Le rap, une esthétique hors-la-loi

> NOUVEAUX SONS
+ Man : Arthur
+ Erik Truffaz : Bending New Corners
+ Ballin’ The Jack : Jungle
+ Calla : Calla
+ Rizwan et Muazzam Qawwali : Sacrifice To Love
+ Beat At Cinecittà : Volume 3
+ Bruning Heads : Escape

> JAMAIS TROP TARD
+ 4 créations psychédéliques

> REVUES
+ Golias
+ Slow Food

> ACTION
+ Attac

Bouquinerie

Willem : Éliminations
Les Requins Marteaux, 52 pages, 64 francs

Il y a deux choses que je ne lisais systématiquement pas dans Charlie Hebdo : l'insupportable Wolinski (dont l'humour est aussi fin que le trait est maîtrisé), et les strips de Willem. Immanquablement, à la fin de l'hebdomadaire, apparaît cette planche au premier abord sans queue ni tête, dessin de meurtres entouré de portraits, précédée d'un titre énigmatique : Disparitions, suivie d'un numéro. Sans autres explications. Puis un jour, en rangeant mes anciens Charlie, je suis retombé dessus. J'ai mis côte à côte les numéros et j'ai pigé. Tout. Ce fut une sacrée révélation, car c'est maintenant Willem que je lis en premier dans ce canard. Déjà, il y a deux série : les Eliminations et les Disparitions. Les Eliminations, ce sont de réels assassinats politiques (JFK, Olof Palme, Martin Luther King…) dont les témoins, suspects et indices apparaissent dans des cases autour du cadavre. Au fur et à mesure de la série (dont les planches ont été regroupées ici sous la forme d'un livre par Les Requins Marteaux), on se rend compte qu'en filigrane apparaissent toujours les mêmes suspects : CIA ou KGB, police sud-africaine ou Ku Klux Klan… C'est à la fois passionnant et terrifiant, car la juxtaposition de tous ces meurtres et surtout de tous ces coupables potentiels laisse transparaître une sorte de "grand complot mondial". Ce pourrait être aussi un recueil de fiches mémo sur les grands assassinats politiques du siècle à lire en écoutant "Monsieur X" le samedi sur France Inter.
La suite, Disparitions, actuellement dans Charlie sont des meurtres imaginaires de personnages politiques actuels.