Warning: mysql_num_rows(): supplied argument is not a valid MySQL result resource in /mnt/153/sda/7/9/oeil.electrique/php/en-tetes.php on line 170
L'Oeil électrique #15 |

> C’EST BEAU LA VIE
+ La grande faucheuse

> SOCIÉTÉ
+ Dieudonné
+ L’eau en Palestine

> PHOTO
+ Laetitia Battaglia

> CINÉMA
+ L’horreur du possible

> MÉTIER
+ Gwendal Le Corre est luthier

> GRAPHISME
+ Thomas Ott

> NOUVELLE
+ Soirée select
+ In vitro

> SCIENCE
+ Musique, cerveau, perception

> MONOMANIE
+ William Faulkner

> 4 LIVRES : LA MORT
+ Léon Tolstoï : La mort d’Ivan Ilitch (et autres nouvelles, dont Trois morts)
+ Nosaka Akiyuki : La Tombe des lucioles
+ Philip K. Dick : Ubik
+ Herbert Liebermann : Nécropolis
+ Henry James : L’autel des morts

> BOUQUINERIE
+ Denis Johnson : Déjà mort
+ Lise Sarfati : Acta Est
+ Pauline Martin : La boîte
+ Jeremy Rifkin : L’âge de l'accès
+ Alexandar Zograf : Bons Baisers de Serbie
+ Liam Davison : L’occupation selon Judith-Marie
+ Jacques Athanase Gilbert : La Main invisible
+ Stuart Kaminsky : Dracula fait maigre

> NOUVEAUX SONS
+ Jimi Tenor : Out of Nowhere
+ Sweet back : Amok
+ : Chants wagogo
+ Fullcycle : Through The Eyes
+ At the drive-in : Relationship of Command
+ : Xen cuts
+ DJ Cam : Loa project
+ Bill Laswell : Lo. Def Pressure

> HTTP
+ www.rezo.net

> REVUES
+ Silence
+ Vacarme

> ACTION
+ mncp

Bouquinerie

Stuart Kaminsky : Dracula fait maigre
10/18

En 1942, dans la cave d’un cinéma de quartier de Los Angeles, l’enquête du détective privé Toby Peters – ancien flic au physique d’ex-champion poids lourd, aussi couturé que la créature de Frankenstein – se présente sous les augures de cinq minables, déguisés en vampires et autoproclamés Chevaliers Noirs de Transylvanie. Apparemment, rien de nouveau sous le soleil du roman policier, si ce n’est que les clients de Peters sont des célébrités ; l’un s’appelle Bela Lugosi, acteur draculesque, star du muet des années trente et précurseur de Boris Karloff, et l’autre est l’écrivain William Faulkner. Entre intrigue simili gothique, Lugosi étant harcelé par un fan fou de Dracula, et meurtre dans la jet-set, Faulkner étant soupçonné d’avoir tué un agent littéraire, le détective Peters se débrouille pas mal, à coups de poings et d’auto dérision, pour résoudre les deux affaires. Quant à l’auteur, Suart Kaminsky, romancier américain, récompensé du prix Edgar Poe et professeur d’histoire du cinéma, il se sort plutôt bien des règles galvaudées du genre, en nous plongeant dans l’univers désuet du Hollywood d’avant guerre. Comme dans tout bon roman noir, les personnages forment une galerie de portraits gratinée ; au menu, un acteur vieillissant, dépassé par l’arrivée du cinéma parlant, des flics qui cognent un peu trop fort, des femmes vamps et vampires à leurs heures perdues, et notre détective, sorte de cousin de Philip Marlow, le sex-appeal en moins. Ce polar, plein de nostalgie du cinéma muet hollywoodien, aussi lointain que le bruit et la fureur de la guerre qui fait rage entre l’Europe et l4asie , est finalement plus subtil qu’il n’y paraît ; quelques répliques de Faulkner à propos du roman et une intrigue qui se construit autour de l’écriture ; du suspens et de la profondeur, que demande le peuple ?

Fanny Bohuon.