Warning: mysql_num_rows(): supplied argument is not a valid MySQL result resource in /mnt/153/sda/7/9/oeil.electrique/php/en-tetes.php on line 170
L'Oeil électrique #18 |

> C’EST BEAU LA VIE
+ L’environnement nuit gravement à la santé

> SOCIÉTÉ
+ Jacques Rossi
+ Tazmamart, cellule 10

> BANDE DESSINÉE
+ Rabaté

> VOYAGE
+ Aller-retours humanitaires
+ Chroniques du Bénin

> MUSIQUE
+ The Ex

> GRAPHISME
+ R de réel

> NOUVELLE
+ La baignoire

> 4 LIVRES : L’ENFERMEMENT
+ Hubert Selby Jr : La Geôle
+ Alberto Breccia et Hector Oesterheld : L’Eternaute
+ Jean Genet : Miracle de la rose
+ Nicolas Kieffer : Peau de lapin

> BOUQUINERIE
+ Hans Christian Adam : Eugène Atget : Paris
+ Michel Beaud : Le journal du basculement du monde
+ Robert Crumb : Miettes
+ George Orwell : Dans la dèche à Paris et à Londres
+ Joe Sacco : Gorazde
+ Michel Hansen, Paul Lannoye, Suzanne Pons, Gilles-Eric Seralini et Jean-Pierre Berlan : La guerre au vivant : OGM et mystifications scientifiques

> NOUVEAUX SONS
+ Charles Ives par Giorgio Morozzi : Sonata No.2 "Concord. Mass, 1840-1860
+ Oriental Fusion :
+ Voltaire : Candide ou l’optimisme
+ : Funk de luxe : 13 pure 70's french jazz-funk tracks
+ Chevreuil : Sport
+ Jean-Luc Godard / Thierry Jousse : Les Ecrans sonores de Jean-Luc Godard
+ Randy : The Human Atom Bombs
+ Q Or Not U : No Kill No Beep Beep

> REVUES
+ Vibrations
+ Pratiques : les cahiers de la médecine utopique

Nouveaux sons

Voltaire : Candide ou l’optimisme
Frémeaux & Associés, Night ans Day

Le catalogue décidément très fourni des éditions Frémeaux & Associés s'enrichit d'une superbe lecture du Candide de Voltaire. Sur 3 CD, l'ensemble du texte est décliné par la voix si particulière de Jean Topart - dont les intonations ont marqué les téléspectateurs du dessin animé des années 80, les Cités d'or. Si le nom de Voltaire peut effrayer par sa connotation scolaire "écrivain-du-18e-à-lire-pour-le-bac-de-Français", l'écriture et le propos de l'auteur sont en réalité beaucoup plus proches d'un Pierre Desproges que d'un Jean-Jacques Rousseau, avec lequel il est souvent associé ; et le cynisme de ce conte philosophique, la virulence avec laquelle l'écrivain engage une critique de la religion, des pouvoirs et de l'hypocrisie, et l'apparente simplicité d'écriture du texte le rapprochent plus d'un brûlot punk que d'un écrit vieillot qui sent la cour du Roi, la perruque et la mouche sur la joue. Petit rappel de la trame de Candide : suite à son expulsion du château du Baron de Thunder-ten-tronckh pour avoir osé tomber amoureux de sa fille mademoiselle Cunégonde, le jeune et naïf Candide part à la découverte du monde. Candide est alors bousculé de personnages grotesques en personnages ridicules. Ce texte ressemble à la vie même de Voltaire : tour à tour adulé puis détesté, il navigue entre succès et exils, prison et publications, entre la France, l'Angleterre et la Hollande... Si le prix du coffret peut rebuter (200 francs), cette lecture du livre en est un palliatif souhaité !