Warning: mysql_num_rows(): supplied argument is not a valid MySQL result resource in /mnt/153/sda/7/9/oeil.electrique/php/en-tetes.php on line 170
L'Oeil électrique #25 |

> C’EST BEAU LA VIE
+ Gros dégoûtants !

> PORTRAITS
+ Thierry Magnier : l’école buissonière
+ Alain et Philippe Jalladeau

> SOCIÉTÉ
+ Devant le miroir : la télévision en prison
+ Pierre Carles : Saboteur cathodique
+ Télévision citoyenne : état des lieux
+ John Paul Lepers

> BANDE DESSINÉE
+ Robert Crumb

> LITTÉRATURE
+ Annie Ernaux : Transfuge social

> VOYAGE
+ Voyage au bout de la douane

> PHOTO
+ Bernard Plossu : le regard amoureux

> MUSIQUE
+ Fanfares : Soul Flower Mononoke Summit
+ Fanfares : L’Occidentale de fanfare
+ Fanfares : Mardi Gras Brass Band

> 4 LIVRES : JEUNESSE
+ Barbara M. Joosse, Giselle Potter : Les Ailes du souvenir
+ Shel Silverstein : L’Arbre généreux
+ Katy Couprie et Antonin Louchard : A table !
+ Raymond Macherot : Chlorophylle à Coquefredouille

> BOUQUINERIE
+ Val Williams : Martin Parr
+ Pierre Maurel : Piñata
+ Dominique Auzel : Georges Rouquier : De Farrebique à Biquefarre
+ Hervé Guibert : Le Mausolée des amants – Journal 1976-1991
+ Bernard Friot : Folle
+ Laura Cottingham : Cherchez Claude Cahun

> NOUVEAUX SONS
+ Naked City : Live, volume 1: Knitting Factory 1989
+ Oxbow : An Evil Heat
+ Mahmoud Fadl : The Drummers of the Nile Go South
+ Solbakken : Zure Botoa
+ DAT Politics : Plug Plus
+ Deerhoof : Reveille

> REVUES
+ La Maison qui pue

> ACTION
+ Le Collectif anti-expulsions

Nouveaux sons

Mahmoud Fadl : The Drummers of the Nile Go South
Piranha, Night And Day

S'il y a bien une chose exaspérante, vous en conviendrez, c'est d'avoir à subir les apprentis percussionnistes qui, dans la rue, se croient autorisés à malmener leurs djembés et autres bongos, maltraitant vos tympans pendant des heures - et atteignant par là même un état de transe de pacotille. Combien de fois n'ai-je pour ma part pas été l'objet d'une pulsion assassine m'exhortant à aller leur faire bouffer leur putain d'instrument ? Heureusement, Mahmoud Fadl est là pour nous réconcilier avec les percussions. Accompagné d'autres instrumentistes de talent, il revisite ici les rythmes majestueux de la Nubie antique et désormais mythique (car aujourd'hui immergée sous le lac Nasser). Descendant d'une famille nubienne, Mahmoud Fadl a grandi en Egypte, débutant sa carrière dans des orchestres de mariage. Rapidement remarqué pour son talent, et après quelques tournées internationales avec les meilleurs musiciens arabes, Fadl vit aujourd'hui entre le Caire et Berlin - ce qui transpire abondamment dans sa musique. Ainsi, l'exploration des splendides rythmes nubiens rappelle parfois de manière surprenante ce qu'on peut entendre dans la musique électronique des dancefloors actuels (notamment sur le très tribal et urbain United Nubians - Saidi Style). Et malgré la volonté affichée 100 % trad-acoustique de cet album, les adeptes des surpuissants beats arabisants du regretté Muslimgauze ne seront par exemple pas véritablement dépaysés. On navigue ainsi entre univers arabes et afro-nubiens, les morceaux exclusivement constitués de percussions alternant avec les compositions jouées et chantées - dont certaines par la sublime Salma. L'essentiel reste cependant centré autour des instruments et surtout des percussions, qui ne manquent jamais de captiver et de fasciner. Une nouvelle réussite indiscutable pour l'excellent label berlinois Piranha.