Warning: mysql_num_rows(): supplied argument is not a valid MySQL result resource in /mnt/153/sda/7/9/oeil.electrique/php/en-tetes.php on line 170
L'Oeil électrique #29 |

> RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX
+ Les éditions électriques

> C’EST BEAU LA VIE
+ Le football

> PORTRAITS
+ Militants de la voie d’eau

> SOCIÉTÉ
+ Des sans-papiers tiennent le pavé
+ Kurdistan turc - février 2003

> BANDE DESSINÉE
+ Stassen
+ Joann Sfar - Vampires, chiens et chats

> VOYAGE
+ Voyage au bout de la fête

> PHOTO
+ Perrache, derniers jours

> CINÉMA
+ Zulawski - La métaphysique du chaos

> MUSIQUE
+ Laurent Bardainne et Le Crépuscule

> 4 LIVRES : AUTOBIOGRAPHIE
+ Jean-Jacques Rousseau : Les confessions, tome 1
+ Simone de Beauvoir : La force de l’âge
+ Edmund White : Un jeune américain
+ Renaud Camus : Tricks

> BOUQUINERIE
+ Adrian Tomine : Blonde platine
+ Bernard Descamps et Dominique Sampiero : Evening Land
+ Ouvrage collectif : Birmanie, la peur est une habitude
+ Laurent Malone et Dennis Adams : JFK
+ Françoise Morvan : Le Monde comme si

> NOUVEAUX SONS
+ Von Lmo : Tranceformer (future language 200.1)
+ Frankie Chan Fan-Kei & Roel A. Garcia : Ashes of time
+ Elliot Sharp : Sring Quartets 1986–1996
+ Brokeback : Looks at the bird

Nouveaux sons

Von Lmo : Tranceformer (future language 200.1)
Munster Records,

Voici la réédition du disque publié en 1981 par ce groupe obscur de la no-wave new-yorkaise. Et comme ce label fait bien les choses, un second disque est consacré à des titres s'échelonnant de 1972 à 1984. Enfin, Von Lmo, le leader de ce groupe, nous livre son autobiographie que l'on peut résumer à peu près ainsi : Une belle histoire de bruit et de fureur racontée par un idiot. Von Lmo, après diverses expériences narcotiques adolescentes, dont on suppose qu'elles le marqueront définitivement, joue - c'est ce qu'il prétend - de la batterie pour Jimmy James, futur Jimmy Hendrix. Donne quelques concerts en solo et détruit ses instruments à la masse. Monte vers 1974 un groupe composé de perceuses, scies électriques et tronçonneuses, garde dans ses formations suivantes la tronçonneuse. D'abord, explique-t-il, pour ses qualités musicales, mais surtout pour tout découper en morceaux à la fin des concerts - quand ce n'était au bout de dix minutes. On comprendra mieux que son punk rock chauffé à blanc relève de l'entreprise de démolition, alors que les paroles véhiculent les fantasmes des séries b : zombies, extra-terrestres - lui même étant persuadé de venir d'une autre planète. Et après tant de constance dans l'excès, qui généralement se conclut par le suicide ou l'overdose, Von Lmo projette de tourner en Europe, persuadé qu'il accèdera enfin à la reconnaissance internationale due.

MUNSTER RECORDS -http://www.munster-records.com

Nicolas Franek.