Warning: mysql_num_rows(): supplied argument is not a valid MySQL result resource in /mnt/153/sda/7/9/oeil.electrique/php/en-tetes.php on line 170
L'Oeil électrique #5 |

> C’EST BEAU LA VIE
+ Quel bonheur d’être amoureux!

> SOCIÉTÉ
+ Quand l’animation socioculturelle joue à la maîtresse
+ Plantage système à l’école

> VOYAGE
+ Liban
+ Maroc

> MUSIQUE
+ Natacha Atlas

> MÉTIER
+ Détective privé

> GRAPHISME
+ Paul Bloas, transpirateur de murs

> NOUVELLE
+ Si la main droite de l’écrivain était un crabe

> 4 LIVRES : LE MONDE ARABE
+ Hanan el-Cheikh : Femmes de sable et de myrrhe
+ Abdallah Zrika : Bougies noires
+ Josette Alia : Quand le soleil était chaud
+ Naguib Mahfouz : Matin des roses

> BOUQUINERIE
+ Blutch : Le Petit Christian
+ John L. Casti : Un savant dîner
+ Collectif : Histoires intimes
+ Dominique Goblet : Portraits crachés
+ : Le Paradoxe américain
+ " Dire le monde " : Gulliver N°1

> NOUVEAUX SONS
+ The Regular Fries : Free
+ The Beta Band : The 3 EP’s
+ Mozesli :
+ Badly Drawn Boy : EP3
+ Prohibition : 14 Upds And Downs
+ Orly : Matériau
+ Osaka Bondage : Volume 2
+ Ronruins Ketsuana : Guapo, Hirohito

> PLATES-FORMES
+ Les éditions des 4 mers

Bouquinerie

John L. Casti : Un savant dîner
Flammarion

Le sous-titre de ce livre est : ou comment cinq philosophes et scientifiques discutent, lors d'un somptueux festin, la possibilité de créer une machine aussi intelligente que l'homme. Difficile d'être plus explicite. L'auteur est universitaire et écrivain scientifique ; il nous livre ici un ouvrage de vulgarisation qui se présente comme une fiction, puisque les cinq personnalités présentées (C.P. Snow, physicien, A. Türing, mathématicien, J.B.S. Haldane, biologiste, E. Shrödinger, physicien et L. Wittgenstein, philosophe), bien que contemporaines, n'ont jamais assisté à ce fameux dîner de juin 1949.
Le livre est un hommage explicite rendu à Türing, inventeur du premier calculateur utilisant un programme à base de langage binaire, précurseur des structures logiques des ordinateurs numériques. Cette simple invention permit aux spécialistes d'alors d'imaginer une machine douée d'un langage, donc d'une pensée, et de rêver déjà à une intelligence artificielle capable d'acquérir sa propre autonomie.
Une machine est-elle capable de penser ? John L. Csati nous propose une discussion claire, synthétique, historique mais avant tout philosophique sur ce thème, présentant l'avancée des théories et applications scientifiques, nous permettant d'appréhender les sciences dites cognitives d'aujourd'hui, qui se complètent et s'opposent parfois : neurosciences, psychologie, linguistique, intelligence artificielle et philosophie de l'esprit.
L'auteur n'échappe pas à la caricature lorsqu'il anime ses éminents personnages ; leurs discours sont aussi riches et passionnants que leurs attitudes sont plates, fonctionnelles, parfois grossières : je pense notamment au portrait de Wittgenstein, seul philosophe présent à table, malmené dans ses arguments, grincheux, principal opposant aux théories d'Alan Türing, sans ouverture d'esprit, l'histoire lui ayant probablement donné tort, bref, recalé. Parti pris dommageable au reste de l'ouvrage, pourtant intéressant de bout en bout.
Un savant dîner est un livre apéritif, sur un vaste sujet qui permettra à tous les largués du cognitivisme comme moi de s'enrichir et voire, de chercher à en savoir davantage. Attention cependant à ne pas croire que l'on apprend négligemment en s'amusant, il faut tout de même suivre… Ce livre comblera également les amateurs d'anticipation qui aiment mettre des concepts scientifiques sur les mythes d'hier et d'après-demain. Car l'homme artificiel n'est pas pour demain. Mais la machine, elle, ne cesse de se perfectionner.

Denis Leroux.