Warning: mysql_num_rows(): supplied argument is not a valid MySQL result resource in /mnt/153/sda/7/9/oeil.electrique/php/en-tetes.php on line 170
L'Oeil électrique #6 |

> C’EST BEAU LA VIE
+ Réussir dans la vie

> SOCIÉTÉ
+ Je t’aime, je te protège, je te tue
+ Théodore Monod
+ Yann Paranthoën
+ Moustic

> BANDE DESSINÉE
+ Vincent Vanoli

> VOYAGE
+ Nitassinan (notre terre)
+ A vélo au Viêt-Nam

> MÉTIER
+ Conteur théâtral

> NOUVELLE
+ Tout doit disparaître
+ Un grain de sable dans le sablier

> 4 LIVRES : VIêT-NAM
+ Duong Thu Huong : Histoire d’amour racontée avant l’aube
+ Duong Thu Huong : L’Île aux femmes
+ Nguyen Quang Thiêu : La Petite marchande de vermicelles
+ Nguyen Qang Lap : Fragments de vie en noir et blanc

> BOUQUINERIE
+ : Paroles de poilus, Lettres et carnets du front, 1914-1918
+ Gaulle Anthonioz : La Traversée de la nuit de Geneviève
+ Munoz et Charyn : Panna Maria
+ Tim Burton : La Triste fin du petit enfant huître et autres histoires
+ Wilhelm Hauff : Contes
+ Jacques Lacarrière : Les Évangiles des quenouilles

> NOUVEAUX SONS
+ Portishead : Roseland NYC Live
+ The Ex : Starters Alternators
+ BO : Les Kidnappeurs
+ Modest Mouse : The Lonesome Crowded West
+ Twenty Miles : I’m A Lucky Guy
+ BO : Chat noir, chat blanc

> C’EST ARRIVÉ PRèS DE MAINTENANT
+ Hint
+ Smog
+ Mathieu Boggaerts

> REVUES
+ Grains de sable
+ Abus dangereux

Bouquinerie

Jacques Lacarrière : Les Évangiles des quenouilles
Albin Michel

Œuvre d'un auteur anonyme, et publiés pour la première fois en 1480, Les Evangiles des quenouilles sont ici " traduits " en français moderne, et donc compréhensibles par nous. Six femmes, " sages doctoresses et inventeresses " se réunissent et dictent à l'auteur un certain nombre de préceptes, sorte de petit guide pratique pour mieux réussir dans la vie au Moyen Âge. Mélange hétéroclite de réflexions, de superstitions, et de recettes relevant de la magie et de la sorcellerie, ce recueil constitue en fait un aperçu des croyances et des mentalités de l'époque. Et, bien que l'auteur nous mette en garde sur la valeur intrinsèque de ces évangiles, on fait ici un étonnant petit voyage dans le quotidien de quelques femmes au Moyen Âge. Où l'on voit que magie, sorcellerie et superstition répondaient sans doute à un besoin d'" explication " du monde environnant, alors que la religion s'occupait du spirituel, et que la science et la médecine n'étaient pas particulièrement performantes : " Quand une femme porte enfant et que l'on veut savoir si elle porte fils ou fille, on doit mettre en son sommeil du sel sur sa tête sans qu'elle s'en aperçoive, et ensuite en devisant avec elle faire attention au premier nom qu'elle nommera. Si elle nomme un homme, elle aura un fils. " Ça nécessite tout de même moins de moyens qu'une échographie, et ça mange pas de pain, ce genre de prédiction. Certaines des croyances ont perduré jusqu'à aujourd'hui, comme celle du trèfle à quatre feuilles, et d'autres ont pris un tour particulièrement comique : " Lorsqu'un homme couche avec sa femme ou son amie en ayant les pieds sales et puants, et s'il advient qu'il engendre un fils, ce fils aura puante et mauvaise haleine. " Vous savez ce qu'il vous reste à faire.