Warning: mysql_num_rows(): supplied argument is not a valid MySQL result resource in /mnt/153/sda/7/9/oeil.electrique/php/en-tetes.php on line 170
L'Oeil électrique #6 |

> C’EST BEAU LA VIE
+ Réussir dans la vie

> SOCIÉTÉ
+ Je t’aime, je te protège, je te tue
+ Théodore Monod
+ Yann Paranthoën
+ Moustic

> BANDE DESSINÉE
+ Vincent Vanoli

> VOYAGE
+ Nitassinan (notre terre)
+ A vélo au Viêt-Nam

> MÉTIER
+ Conteur théâtral

> NOUVELLE
+ Tout doit disparaître
+ Un grain de sable dans le sablier

> 4 LIVRES : VIêT-NAM
+ Duong Thu Huong : Histoire d’amour racontée avant l’aube
+ Duong Thu Huong : L’Île aux femmes
+ Nguyen Quang Thiêu : La Petite marchande de vermicelles
+ Nguyen Qang Lap : Fragments de vie en noir et blanc

> BOUQUINERIE
+ : Paroles de poilus, Lettres et carnets du front, 1914-1918
+ Gaulle Anthonioz : La Traversée de la nuit de Geneviève
+ Munoz et Charyn : Panna Maria
+ Tim Burton : La Triste fin du petit enfant huître et autres histoires
+ Wilhelm Hauff : Contes
+ Jacques Lacarrière : Les Évangiles des quenouilles

> NOUVEAUX SONS
+ Portishead : Roseland NYC Live
+ The Ex : Starters Alternators
+ BO : Les Kidnappeurs
+ Modest Mouse : The Lonesome Crowded West
+ Twenty Miles : I’m A Lucky Guy
+ BO : Chat noir, chat blanc

> C’EST ARRIVÉ PRèS DE MAINTENANT
+ Hint
+ Smog
+ Mathieu Boggaerts

> REVUES
+ Grains de sable
+ Abus dangereux

Nouveaux sons

The Ex : Starters Alternators
Ex Records, Tripsichord

Quand Steve Albini enregistre une batterie, ça a tendance à devenir monstrueux : ce type pourrait transformer le son d'un marteau-piqueur en une polyphonie de timbales sur une galère romaine. Quand Steve Albini enregistre la batterie de The Ex, ça en devient apocalyptique : un super groupe + un super producteur, alors là, je dis oui ! C'est en tout cas ainsi que commence le nouvel album de The Ex : deux morceaux martelés de main de maître, pour rentrer dans le disque en puissance. S'ensuit une série de titres magnifiques, oppressants, d'où se dégage une atmosphère pesante pour des compositions d'une finesse rare. Non, on ne peut pas dire que ça respire la joie de vivre. Mais peu importe.
Si vous ne connaissez pas The Ex, sachez que ce groupe a comme autre particularité celle du Canada Dry : on dirait qu'ils sont de Chicago mais ils ne sont pas de Chicago. Ce sont des Hollandais, oui madame. Et pas tout jeunes : ils sont là depuis 1979, et franchement, à l'écoute du disque, ça ne me dérangerait pas qu'ils continuent comme ça pendant longtemps.