Warning: mysql_num_rows(): supplied argument is not a valid MySQL result resource in /mnt/153/sda/7/9/oeil.electrique/magazine/php/en-tetes.php on line 170
L'Oeil électrique #26 | C’est beau la vie / Joyeux Noël!

> C’EST BEAU LA VIE
+ Joyeux Noël!

> PORTRAITS
+ Muriel Blat

> SOCIÉTÉ
+ Les Sœurs de la Perpétuelle Indulgence
+ Johanna Siméant, sociologue de l’humanitaire

> BANDE DESSINÉE
+ Cizo et Winshluss

> VOYAGE
+ Damaraland, Namibia

> PHOTO
+ Le moi dans tous ses états

> CINÉMA
+ Wu xia pian, le western chinois

> MUSIQUE
+ Orchestre National de Barbès

> NOUVELLE
+ Développez votre peuple !

> 4 LIVRES : AUTOPORTRAIT
+ Dieter Appelt : Morts et résurrections de Dieter Appelt
+ Francesca Woodman : Monographie
+ Sophie Calle : Doubles-Jeux
+ Tseng Kwong Chi : The Expeditionary Works

> BOUQUINERIE
+ Bernard Friot : Folle
+ Philippe Squarzoni : Garduno, en temps de paix
+ Sebastian Haffner : Histoire d’un Allemand, souvenirs 1914-1933
+ Raphaële Vidaling : Plusieurs fois par moi
+ Jochen Gerner : TNT en Amérique
+ Nâzim Hikmet : La Vie est belle, mon vieux

> NOUVEAUX SONS
+ Pascal Comelade : Psicotic music’ hall
+ Deerhoof : Reveille
+ Nguyên Lê : Purple – Celebrating Jimi Hendrix
+ Weird War :
+ V/Vm : Sometimes, Good Things Happen v1.1 et v1.2

> REVUES
+ Tausend Augen

> ACTION
+ Le mystère sténopé

Par Arno Guillou, Stéphane Corcoral.

"Non petit con, tu n'as pas droit à un procès équitable et à un avocat, c'est moi qui décide si tu as été sage ou pas !"
Le Père Noël

"Noël est une conspiration pour bien faire sentir aux célibataires qu'ils sont seuls."
Armistead Maupin



LES FAITS

Deux milliards de personnes au moins dans le monde célèbrent la fête de Noël.
Bien qu'on ne puisse pas affirmer avec précision le mois et encore moins le jour, on estime que la naissance de Jésus n'est pas survenue un certain 25 décembre, mais en 7 ou 6 avant JC.
La France est le pays d'Europe où l'on dépense le plus pour les cadeaux : en moyenne 615 € par ménage. Les Français offrent en moyenne huit cadeaux par ménage, ce qui les place là encore en tête de peloton en Europe.
Les premières lumières clignotantes utilisées à Noël étaient des lampes de standard téléphonique.
"Cadeaux de Noël", se dit "joklappar" en suédois, ce qui signifie "coups de Noël", car on donnait autrefois des coups sur la porte de celui à qui on destinait le cadeau. Quand la porte s'ouvrait, on jetait le cadeau à l'intérieur et on se sauvait sans être reconnu.
Au Mexique, le soir du réveillon, les familles se réunissent autour du plat traditionnel de Noël: une dinde farcie, nappée de chocolat.
En Grande-Bretagne, Noël 2000 a vu disparaître 10 millions de dindes, 25 millions de Christmas puddings, 250 millions de pintes de bière et 35 millions de bouteilles de vin.
Contrairement à une idée reçue, il n'y a pas plus de suicides pendant les fêtes de Noël. Les chiffres montrent au contraire une pointe au printemps et parfois en été.



LA MONDIALISATION DU PERE NOËL

On s'offusque parfois de la récupération de la Toussaint par les Américains, qui ont réussi à importer cette fête chez eux avant de la ramener sur l'ancien continent, mâtinée de supports commerciaux et rebaptisée Halloween. En réalité, ils n'en étaient pas là à leur coup d'essai.
Saint-Nicolas, Saint Evêque de Myre (Lycie, région de la Turquie actuelle, troisième siècle), est à l'origine du personnage. Il aurait protégé trois jeunes filles promises à l'esclavage par leur père, qu'il aurait sauvées en leur glissant par la cheminée un véritable trésor en pièces d'or. Saint-Nicolas décède le 6 décembre 300, date de sa fête aujourd'hui encore. La réforme protestante du seizième siècle tend à faire oublier le personnage et à le remplacer par l'enfant Jésus (nativité). En Hollande cependant, le personnage est conservé sous le nom de Sinter Klaas, toujours représenté en évêque. Les émigrants hollandais fondateurs de New York (anciennement New Amsterdam) emportent Sinter Klaas dans leurs bagages, et son nom évolue pour donner Santa Claus, représenté sous les traits d'un vieux papy sympathique. Il ne distribue plus de pièces d'or mais des jouets. C'est aussi aux USA qu'il prend sa dimension commerciale. La cohabitation des deux cultes (Saint Nicolas et l'Enfant Jésus) et la proximité des deux dates (6 et 24 décembre) seraient à l'origine du 24 décembre comme date de distribution des cadeaux par le Père Noël. Ecrivains et journalistes vont alors le faire évoluer. En 1809, Washington Irving décrit ses déplacements aériens lors de la distribution des cadeaux. Le 23 décembre 1823, Clément Clarke Moore décrit dans un journal new-yorkais une carriole tirée par des rennes et des lutins s'occupant de cadeaux. En 1863, l'illustrateur Thomas Nast dessine Santa Claus en costume de fourrure blanche tenu par un large ceinturon. Le personnage devient de plus en plus jovial et deux ans plus tard, Nast lui invente une demeure au Pôle Nord. L'écrivain Georges P. Webster reprend cette idée et précise que sa manufacture de jouets ainsi que sa maison sont dissimulées dans la glace et la neige du Pôle Nord. L'évolution du personnage pourrait s'en tenir là, mais la firme Coca Cola, cherchant à faire boire au monde entier sa boisson rafraîchissante en plein de cœur de l'hiver (vaste programme), décide de s'approprier le personnage du Père Noël en le rhabillant aux couleurs de la célèbre marque : costume rouge et barbe blanche. Haddon Sundblom le dessine en train de boire du Coca pour reprendre des forces lors de la distribution des cadeaux. Pendant 35 ans, la marque diffuse ces images à travers la planète via la presse puis la télévision. Et c'est ainsi qu'un Père Noël rouge à barbe blanche est devenu un symbole de Noël à peu près universel.



LA JOURNEE DE NOËL IDEALE

7h00 - Vos parents ou vos enfants vous réveillent en hurlant, ou pire, en entonnant des chants de Noël.
8h00 - Déception prévisible lorsque vous découvrez vos cadeaux - vous avez encore reçu une cravate, un pyjama, un pot-pourri en forme d'amphore grecque, un ensemble eau de toilette-savon-après-rasage Brut ou Drakkar Noir, un stylo à plume Waterman ou un livre sur les impressionnistes. Ou un pull.
11h30 - Vos grands-parents arrivent et vous glissent une enveloppe contenant un chèque ou du liquide. Si vous avez moins de chance, l'enveloppe contient un paire de chaussettes avec motifs au choix : Astérix, Droopy ou Snoopy.
12h00 à 18h00 - Vous mangez beaucoup et longtemps (éventuellement en regardant Fanfan La Tulipe ou Astérix et Cléopâtre en dessin animé).
18h00 à 20h00 - Vous vous affalez dans le canapé et regardez un film avec Fernandel ou Bourvil et un petit garçon victime d'une maladie incurable. Ce faisant, vous mangez négligemment le contenu d'une des boîtes d'After-Eight que l'on vous a offertes. Même si vous n'aimez pas vraiment ça, vous vous dites qu'à avoir une crise de foie, vous avez autant à ingurgiter un maximum de ces trucs aujourd'hui.
20h00 - Vous repassez à table pour manger les restes en regardant Le plus grand bêtisier du Monde, avec Marie-Ange Nardy qui se fait attaquer par un lion, Denise Fabre en train de rire et un présentateur américain qui se fait mordre les couilles par un Lama.
21h00 - Le bêtisier est fini et votre petit frère commence à sérieusement vous fatiguer avec sa nouvelle voiture de police avec sirène intégrée.
21h01- C'est l'heure du Trivial Pursuit, mais c'est toujours votre père qui gagne.
21h30 - Vous allez vous mettre au lit pour lire la BD que vous avez offerte à votre sœur.



NOËL NUIT GRAVEMENT A LA SANTE

D'apparence inoffensive, la plupart des accessoires de Noël constituent de véritables armes fatales en puissance. Ainsi chaque année, pendant la période de Noël, plus de 80 000 personnes finissent à l'hôpital. Pour votre sécurité, nous vous recommandons quelques solutions alternatives qui remplaceront avantageusement les accessoires habituels.
Sapins - Environ 800 personnes se blessent chaque année à cause d'un sapin de Noël. Un quart d'entre elles sont tombées de l'escabeau en installant les décorations, un autre quart est composé d'enfants ayant avalé lesdites décorations, et le reste des blessures a un rapport avec les branchages (aiguilles dans les yeux ou tentatives avortées de scier une branche). Avec un bon sapin en plastique accompagné d'une bombe de Wizard "senteur sapin", vous profiterez sans danger des plaisirs olfactifs et visuels conférés par le conifère.
Houx et Gui - Les baies de ces deux plantes sont toxiques. Le gui en particulier peut provoquer vomissements, diarrhées et paralysies allant jusque à l'arrêt cardiaque. Remplacez donc le gui en collant des Tic Tac sur des branches de thym, et recréez l'illusion du houx de la même manière en trempant au préalable les Tic Tac dans du concentré de tomates.
Feux de cheminée - Le nombre d'incendies domestiques augmente de 8 % le jour de Noël par rapport au reste de l'année. Un chiffre en rapport avec le désir de profiter de la douce chaleur d'un feu de cheminée en cette belle occasion. Un petit chauffage d'appoint électrique devrait vous permettre de réchauffer l'atmosphère, et en portant des lunettes de soleil orange comme celles de Pascal Obispo, vous recréerez parfaitement l'illusion de la lumière des bûches incandescentes.
Dindes - Les dindes et autres volailles mal cuites ou mal décongelées sont responsables de la plupart des intoxications alimentaires propres à la période de Noël (avec les huîtres bien entendu). Pour préserver votre santé intestinale, choisissez plutôt des produits d'origine végétale, comme une bûche en tofu ou des pâtés de haricots.
Guirlandes - Tous les ans, plus d'une centaine de personnes doivent passer par les urgences pour cause d'accident de guirlandes (le plus souvent à cause de systèmes d'éclairage défectueux provoquant brûlures et électrocutions). Abandonnez donc tous les accessoires électriques. Demandez aux enfants de votre famille de découper de superbes flocons et guirlandes en papier multicolore, regroupez-vous autour du sapin, et clignez des yeux tous ensemble pour recréer sans danger le clignotement des guirlandes électriques. Joyeux Noël !



LE SECRETARIAT DU PERE NOËL

En France, c'est en 1962 que la Poste a décidé de réagir face au nombre impressionnant de missives adressées au Père Noël. Il se trouva que le ministre des PTT de l'époque était le frère d'une certaine Françoise Dolto ; ce fut donc elle qui rédigea la première réponse signée "Le Père Noël", sur une carte illustrée par le dessinateur René Chag. Cette carte fut envoyée en 5000 exemplaires. Depuis, chaque année ,c'est le Service Client Courrier de Libourne (Gironde) qui renouvelle le texte et commande un dessin original à un illustrateur.
En 1997, le service de Libourne a reçu un total de 637 744 lettres. Les soixante secrétaires du centre qui réceptionnent et ouvrent toutes les lettres adressées au Père Noël envoient une carte-réponse à chacune des lettres dont l'expéditeur est identifié. L'année dernière, ces lettres provenaient, en plus de la France, de 94 pays différents - la Russie arrivant en tête avec 1033 lettres, suivie de l'Angleterre et de l'Allemagne.
Mais on n'arrête pas le progrès, et depuis quelques années, il est également possible d'écrire au Père Noël par e-mail. Ainsi l'an dernier, plus de 20 000 courriers électroniques ont été envoyés, soit deux fois plus que l'année précédente.
La majorité des lettres envoyées au Père Noël sont signées par des enfants âgés de 3 à 8 ans, mais le service reçoit aussi quelques correspondances d'adultes et d'adolescents - de toute évidence non informés de la supercherie par les membres de leur entourage.



SOCIOLOGIE DES LETTRES AU PERE NOËL

Vous n'apprendrez rien en lisant que la publicité ciblée sur les enfants représente un très gros business. Ainsi, avant Noël, des millions d'enfants étudient attentivement les catalogues de jouets envoyés à tous les foyers par les fabricants.
La sociologue suédoise Birgitta Almqvist a étudié les lettres au Père Noël afin d'analyser l'influence des fabricants sur les préférences des enfants en matière de jouets.
Les lettres révèlent avant tout de grandes variations dans la façon dont les enfants rédigent leur commande : certains se contentent d'envoyer des pages entières du catalogue ou découpent des illustrations des jouets qu'ils désirent. D'autres dressent de longues listes sans s'encombrer de la moindre formule de politesse, semblant s'inspirer de la liste de courses des parents. D'autres encore fournissent en complément une estimation de prix. Certains semblent considérer le Père Noël comme un confident et lui envoient des lettres très personnelles, lui posant des questions sur sa femme et ses enfants. D'autres enfin ne formulent aucune demande et racontent simplement qu'ils aiment jouer au football ou fêtent Noël chez leur grand-mère.
Beaucoup d'enfants voient le Père Noël comme un Père spirituel capable de toute sorte de miracle, comme "empêcher Martin de me donner des coups de pied sous le bureau," ou changer une date d'anniversaire "parce que le 30 décembre, c'est pas bien." Un petit Américain écrit : "S'il te plaît, Père Noël, je voudrais du chocolat pour moi et un cerveau neuf pour ma sœur."
D'autres ne savent pas s'ils doivent y croire, comme on peut s'interroger sur l'existence de Dieu. Un garçon de sept ans écrit : "S'il te plaît, Père Noël, montre-moi que tu existes vraiment."
Dans les catalogues des fabricants, les filles sont généralement photographiées à côté de poupées et maisons de poupées, tandis que les garçons exhibent leur enthousiasme pour les voitures télécommandées, les armes cosmiques et les jouets de construction. Les jouets musicaux sont généralement considérés comme étant sexuellement neutres - mais les garçons figurent le plus souvent en groupe, alors que les filles jouent seules ou parfois à deux.
Dans les lettres analysées par Almqvist, pas un garçon n'a commandé une poupée ou un jouet traditionnellement féminin, là où quelques filles ont commandé des petites voitures ou des circuits électriques. L'étude semble ainsi montrer que les enfants (et notamment les petits garçons) font preuve d'autant de conservatisme que les fabricants lorsqu'ils expriment leurs préférences en matière de jouets - alors que les parents ont tendance à privilégier les jouets "mixtes".