Warning: mysql_num_rows(): supplied argument is not a valid MySQL result resource in /mnt/153/sda/7/9/oeil.electrique/magazine/php/en-tetes.php on line 170
L'Oeil électrique #26 | Nouvelle / Développez votre peuple !

> C’EST BEAU LA VIE
+ Joyeux Noël!

> PORTRAITS
+ Muriel Blat

> SOCIÉTÉ
+ Les Sœurs de la Perpétuelle Indulgence
+ Johanna Siméant, sociologue de l’humanitaire

> BANDE DESSINÉE
+ Cizo et Winshluss

> VOYAGE
+ Damaraland, Namibia

> PHOTO
+ Le moi dans tous ses états

> CINÉMA
+ Wu xia pian, le western chinois

> MUSIQUE
+ Orchestre National de Barbès

> NOUVELLE
+ Développez votre peuple !

> 4 LIVRES : AUTOPORTRAIT
+ Dieter Appelt : Morts et résurrections de Dieter Appelt
+ Francesca Woodman : Monographie
+ Sophie Calle : Doubles-Jeux
+ Tseng Kwong Chi : The Expeditionary Works

> BOUQUINERIE
+ Bernard Friot : Folle
+ Philippe Squarzoni : Garduno, en temps de paix
+ Sebastian Haffner : Histoire d’un Allemand, souvenirs 1914-1933
+ Raphaële Vidaling : Plusieurs fois par moi
+ Jochen Gerner : TNT en Amérique
+ Nâzim Hikmet : La Vie est belle, mon vieux

> NOUVEAUX SONS
+ Pascal Comelade : Psicotic music’ hall
+ Deerhoof : Reveille
+ Nguyên Lê : Purple – Celebrating Jimi Hendrix
+ Weird War :
+ V/Vm : Sometimes, Good Things Happen v1.1 et v1.2

> REVUES
+ Tausend Augen

> ACTION
+ Le mystère sténopé

Par Julien Dupont.
Photos : Hélène Laborderie.

Votre peuple est négatif et il attend son développement. Bienvenue dans nos laboratoires ! Si vous faites la queue depuis longtemps, votre peuple est peut-être couvert de poussière. Dans ce cas, nettoyez-le au préalable. Le préalable est un produit remboursé par la sécurité sociale.
Une fois qu'il est nettoyé, placez votre peuple sous l'agrandisseur. Assurez-vous qu'il est bien cadré sur ses frontières, qu'il ne dépasse pas sur d'autres peuples. Allumez la lampe de l'agrandisseur. C'est vraiment un beau peuple que vous avez là ! Bien sûr il a de petits défauts et c'est le moment de les gommer. S'il y a trop de contrastes, atténuez-les. Tirez de préférence le noir vers le blanc, plutôt que le contraire. S'il n'y a pas assez de contrastes, vous pouvez foncer votre peuple : il vous suffit pour cela de prévoir un temps d'exposition coloniale plus important. Un pays froid et sec nécessitera peu de temps, mais beaucoup de Lumières. Un pays chaud et humide demandera plus de temps, moins de Lumières. Une ouverture maximale de l'objectif peut être nécessaire si l'histoire de votre peuple est marquée par l'obscurantisme. Nous mettons à votre disposition des filtres économiques, politiques, sociaux, écologiques, afin de faire ressortir le meilleur de votre peuple. Pour un premier rendez-vous, nous conseillons généralement les filtres militaires qui permettent un développement ferme, mais toujours indiscutable.
Votre peuple attend sa révélation. Placez le filtre rouge sous la lampe de l'agrandisseur, et éteignez toutes les sources de Lumières parasites. Ceci est absolument impératif : le développement d'un peuple doit se faire dans l'obscurité la plus totale. Méfiez-vous des Lumières naturelles qui filtrent parfois. Cloisonnez-vous dans le laboratoire, veillez à n'être dérangé par personne. La Lumière extérieure est dangereuse pour votre peuple. Lorsque vous avez bien vérifié que votre peuple est net, qu'il est au format voulu, c'est le moment de sortir le papier et de le placer sous l'agrandisseur, dans le cadre que dessine la lumière rouge. Nous connaissons la qualité de grain nécessaire à votre peuple, nous avons derrière nous des siècles d'expérience. Nous vous fournissons le papier le plus adapté, le PVD (papier vraiment développant, dont la texture permet de fixer les peuples les plus retors. Existe en mat ou brillant). Veillez bien à mettre la feuille du côté le moins rugueux, ça se sent au toucher. Si vous vous trompez de face, votre peuple ne se révélera pas. Votre papier est bien en place. Retirez le filtre rouge et enclenchez le compte à rebours. Votre peuple négatif apparaît sur la feuille, durant le temps d'exposition coloniale que vous avez choisi (généralement, autour de soixante années). Clic... Clac. Lorsque l'agrandisseur s'éteint, prenez votre peuple et jetez-le dans le révélateur. A ce stade, votre peuple est virtuellement développé. Rallumez la lampe rouge.
Maintenant, ce n'est plus que de la chimie, tout va dépendre des produits que vous utilisez pour le développement. Votre peuple va être plongé successivement dans trois bains : le révélateur, le bain d'arrêt et enfin le fixateur. C'est ce que nous appelons les produits bruts. Chaque bain est un mélange d'eau et d'une solution occidentale dont les dosages varient en fonction du climat, des matières premières et de la température de l'eau. Respectez les grilles de proportion : trop de produit risque de surdévelopper votre peuple : ne vous condamnez pas à l'endettement. Pas assez de produit, et c'est le sous-développement assuré : ne tentez pas le sort, la famine est si vite arrivée. Nous attirons votre attention sur le fait que ces produits peuvent être dangereux. Evitez le contact avec la peau. Les respirer peut provoquer des vertiges et chez certaines personnes des vomissements. L'utilisation de ces produits bruts comme drogue de synthèse est actuellement un fléau mondial. Tenir à l'écart des enfants.
Votre peuple ondule lentement dans le révélateur. Des tâches sombres apparaissent peu à peu sur ses frontières, s'étendent, remplissent votre territoire. Magie de l'indépendance, bonheur de la naissance au monde hors de la pellicule ! Il vous faut préserver cela en agitant votre peuple à l'aide d'une pince, en prenant soin de ne pas écorner certaines régions. De nombreux peuples conservent des traces disgracieuses de cette période du développement et c'est regrettable. Ne vous laissez pas non plus hypnotiser par la révélation : votre peuple ne doit pas se développer outre mesure. Quand vous jugez qu'il est bien mûr, mettez-le dans le bain d'arrêt.
Le bain d'arrêt est composé d'eau et de quelques gouttes d'une solution conservatrice très puissante. Le bain d'arrêt est là pour stopper les excès naturels de votre peuple. Chaque peuple a en effet une tendance à la radicalisation, peu après la révélation, et il convient de stopper ces élans néfastes à long terme, afin de préparer au mieux la normalisation définitive que lui assure le bain suivant, le fixateur. Ne laissez toutefois pas votre peuple plus de quelques mois ou quelques années dans le bain d'arrêt. Lorsque vous sentez votre peuple bien circonscrit sur ses bords, bien calmé, convenablement établi sur son complexe militaro-industriel et sur le régime démocratique qui va avec, sortez-le du bain d'arrêt, secouez-le pour l'égoutter des scories trop visiblement autoritaires, et jetez-le dans le fixateur.
Le fixateur va achever le développement de votre peuple. Il va prendre sa forme définitive, néanmoins agitez la cuvette afin que des poussières toxiques ne s'y déposent pas en dernière minute. N'oubliez jamais que durant toute l'opération, votre peuple est fragilisé, sans immunité.
Au bout de quelques années, vous pouvez allumer la Lumière, votre peuple y est désormais complètement insensible. Laissez-le encore quelque temps dans le fixateur, par mesure de précaution. Sortez-le. Rincez-le à grands jets d'eau froide. Egouttez-le de nouveau. Accrochez-le à une pince à linge, à côté des peuples précédemment révélés et laissez-le sécher. Enfin, passez-le sous une presse afin d'enlever les dernières gouttes.
Ca y est. Votre peuple est développé. Alors bien sûr il reste des points flous, des surfaces qui ne sont pas apparues complètement, d'autres qui ont disparu, mais étaient-elles si importantes ? Il y a quelques légères surexpositions coloniales qui voilent la netteté. Peut-être pourrons-nous voir ensemble, plus tard, les conditions de quelques retouches, établir un nouveau contrat pour gommer ces imperfections ou valoriser certaines qualités que ce premier développement n'a fait qu'esquisser. Nos laboratoires sont ouverts 24 heures sur 24, les meilleurs spécialistes du développement sont là pour vous accueillir et vous renseigner sur les formules qualité-prix les plus intéressantes, nos services financiers vous offrent les facilités de paiement les plus adaptées.
En attendant, votre peuple est prêt à l'emploi, et c'est bien là l'essentiel.

Texte issu des "Poteaux Roses", lecture-spectacle mondialoïde jouée dans les bars des pentes de la Croix-Rousse (Lyon), en 2001/2002, avec Jean-Baptiste Cutzach, Emmeline Dupont, Hélène Laborderie, Marion Poincelet, Marlène Saldana et Julien Dupont.