Warning: mysql_num_rows(): supplied argument is not a valid MySQL result resource in /mnt/153/sda/7/9/oeil.electrique/magazine/php/en-tetes.php on line 170
L'Oeil électrique #23 |

> C’EST BEAU LA VIE
+ Tant qu’on a la santé

> SOCIÉTÉ
+ Dominique Quessada
+ Israël- Palestine: N’habite plus à l’adresse indiquée

> LITTÉRATURE
+ Les éditions de minuit, une aventure littéraire

> VOYAGE
+ Pérou, au-delà de la danse

> PHOTO
+ Morlanne

> CINÉMA
+ Agnès Varda

> MUSIQUE
+ Mogwai

> NOUVELLE
+ Wezonloo

> 4 LIVRES : MALADIES
+ Niklas Rådström, illustré par Bruno Heitz : Robert
+ Georges Bernanos : Journal d’un curé de campagne
+ Annie Ernaux : "Je ne suis pas sortie de ma nuit"
+ Fritz Zorn : Mars
+ Colum Mc Cann : La Rivière de l’Exil

> BOUQUINERIE
+ Michael Ackerman : Fiction
+ Louis-René Des Forêts : Pas à Pas jusqu’au dernier
+ Frederik Peeters : Pilules bleues
+ Collectif : Egalité sans frontière
+ Collectif : L’Asie à Hollywood
+ Chris Salewicz & Adrian Boot : Reggae explosion, histoire des musiques de Jamaïque

> NOUVEAUX SONS
+ Farafina : Kanou
+ De Kift : Koper
+ Albert Marcoeur :
+ Abstrackt Keal Agram :
+ Bumblebees : KHI

> JAMAIS TROP TARD
+ Le rock de Chicago des années 90

> REVUES
+ 813
+ Stalker

> ACTION
+ Mix-cité

Nouveaux sons

Albert Marcoeur :
Label Frères,

Double actualité pour Albert Marcœur avec la sortie d'un nouvel album, Plusieurs Cas de Figure (2001), et la réédition de son premier disque en CD. Si on retrouve sur le dernier album en date un Albert Marcœur assagi ("fatigué le Bébert", dit-il dans Eddie), en proie à une certaine mélancolie, ses chansons, ici essentiellement composées autour de mélodie de guitare, n'en restent pas moins belles et décalées. Malheureusement, rien d'aussi déglingué que sur son superbe premier disque. Enregistré en 1974, l'album éponyme d'Albert Marcœur est un petit trésor : un mélange de chanson à texte, d'expérimentations sonores, de jazz, le tout servi avec beaucoup d'humour. C'est après huit ans au conservatoire et diverses formations, profitant d'un studio d'enregistrement avec le groupe dont il est percussionniste (Kapak), que Marcœur a la bonne idée de commencer une carrière solo, et écrit huit morceaux (instrumentaux et chantés) aussi musicalement innovants que complètement timbrés. Pour en savoir plus sur ce compositeur, pour écouter quelques titres - voire commander le disque - une seule adresse : www.marcoeur.com.