Warning: mysql_num_rows(): supplied argument is not a valid MySQL result resource in /mnt/153/sda/7/9/oeil.electrique/magazine/php/en-tetes.php on line 170
L'Oeil électrique #26 |

> C’EST BEAU LA VIE
+ Joyeux Noël!

> PORTRAITS
+ Muriel Blat

> SOCIÉTÉ
+ Les Sœurs de la Perpétuelle Indulgence
+ Johanna Siméant, sociologue de l’humanitaire

> BANDE DESSINÉE
+ Cizo et Winshluss

> VOYAGE
+ Damaraland, Namibia

> PHOTO
+ Le moi dans tous ses états

> CINÉMA
+ Wu xia pian, le western chinois

> MUSIQUE
+ Orchestre National de Barbès

> NOUVELLE
+ Développez votre peuple !

> 4 LIVRES : AUTOPORTRAIT
+ Dieter Appelt : Morts et résurrections de Dieter Appelt
+ Francesca Woodman : Monographie
+ Sophie Calle : Doubles-Jeux
+ Tseng Kwong Chi : The Expeditionary Works

> BOUQUINERIE
+ Bernard Friot : Folle
+ Philippe Squarzoni : Garduno, en temps de paix
+ Sebastian Haffner : Histoire d’un Allemand, souvenirs 1914-1933
+ Raphaële Vidaling : Plusieurs fois par moi
+ Jochen Gerner : TNT en Amérique
+ Nâzim Hikmet : La Vie est belle, mon vieux

> NOUVEAUX SONS
+ Pascal Comelade : Psicotic music’ hall
+ Deerhoof : Reveille
+ Nguyên Lê : Purple – Celebrating Jimi Hendrix
+ Weird War :
+ V/Vm : Sometimes, Good Things Happen v1.1 et v1.2

> REVUES
+ Tausend Augen

> ACTION
+ Le mystère sténopé

Nouveaux sons

Pascal Comelade : Psicotic music’ hall
Delabel, Virgin

Il est certain qu'avec ce disque, le grand public va accéder à la musique de Pascal Comelade. Et les bus d'admirateurs transis à Vernet Les Bains. C'est tant mieux. S'ils continuent leur route, ils arriveront à Figueras. S'ils s'arrêtent, ils apprendront que les ours n'ont pas totalement disparu.
Après une pléthore de disques publiés, les amateurs des débuts sont comme les entomologistes névrosés. Voyez : aussitôt attrapé, le spécimen est illico épinglé aux côtés de ses congénères. Les premiers ont le même geste. Or on n'écoute plus le battement d'ailes du coléoptère, ni celui de l'abeille. Attention, ici point de Vol du bourdon. Un ordre d'idée ? Le Circus Polka, commande du cirque Barnum à (Igor) Stravinsky pour un numéro de pachydermes. Cependant, on tient de monsieur Comelade lui-même qu'il préfère (Igor )Wagner. On le connaît aussi maître de la très occulte confrérie des Jivaros réducteurs de pianos. Donc Barnum et les éléphants, c'est un exploit de taille. "Corneguidouille" dirait le roi de Pologne. Oui, de taille, car Pascal Comelade est seul, accompagné de quelques palotins. Mais qui sont les palotins ? Ils servent le roi de Nulle Part !
Lisez le livre (1) de Pascal Comelade, cet homme est un passeur généreux et inestimable. Et après tout, autant ne pas se refuser de plaisirs : il participe à l'étonnant disque (2) de Dominique Grimaud. Normal, ce dernier, avec le groupe Vidéo-Aventures, s'était ouvert voici bien longtemps d'un hommage au Captain Beefheart… On ne compte plus chez Pascal Comelade les références au Capitaine et ses Musiciens.

(1) Pascal Comelade : Ecrits Monophoniques Submergés (éditions du Camion Blanc)
(2) Dominique Grimaud : "Slide" cd Vand'Oeuvre (http://centremalraux.com)

Nicolas Franek.