Warning: mysql_num_rows(): supplied argument is not a valid MySQL result resource in /mnt/153/sda/7/9/oeil.electrique/magazine/php/en-tetes.php on line 170
L'Oeil électrique #8 |

> C’EST BEAU LA VIE
+ Des animaux et des hommes

> SOCIÉTÉ
+ Martine Mauléon
+ Petit traité de manipulation
+ Marché +
+ Sexe: morales et sexualité

> BANDE DESSINÉE
+ Placid: ni oeil de verre, ni langue de bois

> VOYAGE
+ Inde

> PHOTO
+ Michael Ackerman

> MUSIQUE
+ Pascal Comelade

> MÉTIER
+ Clown

> GRAPHISME
+ Benoît Jacques

> 4 LIVRES : EROTIQUES FÉMININS
+ Françoise Rey : Loubards Lagnifiques
+ Josefine Mutzenbacher : Histoire d’une fille de Vienne racontée par elle-même
+ Anaïs Nin : Venus Erotica
+ Régine Deforges : L’orage

> BOUQUINERIE
+ Bernard Maris : Lettre ouverte aux gourous de l’économie qui nous prennent pour des imbéciles
+ Gérard Béhague : Musique du Brésil
+ Hervé Prudon et Muzo : J’ai trois ans et pas toi (mémoires sans mémoire)
+ Scott Mc Cloud : L’art invisible
+ François Chesnais : Tobin or not Tobin ? Une Taxe internationale sur le capital
+ Mattt Konture : Krokrodile Comix 2

> NOUVEAUX SONS
+ Oslo Telescopic : Third
+ Malcolm Braff Combo : Together
+ Koani Orkestar : Gypsy Mambo
+ Slick Sixty : Nibs And Nabs
+ Dick Annegarn : Adieu verdure
+ Guitar Wolf : Jet Generation

> JAMAIS TROP TARD
+ Pour le big band

> REVUES
+ Humoir
+ Etapes graphiques

> ACTION
+ Pour Voir Pas Vu

Bouquinerie

Scott Mc Cloud : L’art invisible
Vertige Graphic, 216 pages, 99 francs

Traduit de l’américain, ce livre est d’abord paru sous le titre Understanding Comics en 1992. Scott Mc Cloud s’est ici attelé à une tâche aussi noble que nécessaire : expliquer la bande dessinée par une bande dessinée et ainsi mieux affirmer son statut de domaine artistique à part entière. Il déroule donc les méandres de la narration et du dessin, du texte et de l’image et justifie pleinement son titre français, l’art invisible, en décortiquant les possibilités offertes par la séquence et les espaces qui la rythment. Ah, joie de l’ellipse, volupté de la métaphore graphique ! Sur un ton très abordable, mais parfois un peu énervant par son didactisme inhérent au propos, Scott Mc Cloud aborde le sujet sous les différentes facettes de l’histoire de l’art, de la psychologie, des diverses cultures de l’image, des techniques de dessin, etc. Très bien documentés, ce livre et son auteur revendiquent leur filiation directe à Will Eisner, créateur qui a déblayé le terrain de la théorisation du neuvième art avec deux ouvrages : La bande dessinée, art séquentiel et Le récit graphique (chez le même éditeur). Tout amateur de bande dessinée est susceptible d’être surpris, sinon conquis, par l’Art invisible tellement l’exploration des codes, dans lesquels Tintin et autres Astérix nous ont baignés, laisse entrevoir les territoires où l’homme n’a pas encore posé la plume.